Valorisation des véhicules hors usage

vhu



Les véhicules hors d’usage ne sont pas seulement bons pour la casse automobile. Ils peuvent encore offrir des avantages tant sur le plan écologique qu’économique. A savoir que les véhicules hors d’usage ou VHU désignent les véhicules accidentés et irréparables ainsi que ceux qui sont beaucoup trop usagés pour être revendus sur le marché de l’occasion.

Il faut d’abord savoir que les véhicules hors d’usage représentent un danger pour l’environnement. C’est parce qu’ils constituent une véritable source de pollution pour l’écosystème. Batterie en plomb, huile de vidange, carburant, liquides de frein ou de refroidissement… les VHU se composent en plus grande partie d’éléments qui représentent une menace sérieuse pour le développement durable.

La valorisation des VHU comprend l’enlèvement de l’épave automobile ainsi que sa dépollution et son recyclage.

  • L’enlèvement gratuit d’épaves auto désigne le fait de récupérer les épaves autos pour ensuite les conduire à un centre de démontage automobile.
  • La dépollution et le démontage consistent à désassembler l’épave puis traiter les éléments toxiques tels que la batterie, les fluides et les pneus.

  • Le broyage aide à séparer les différentes matières ferreuses qui composent le VHU. Elles sont ensuite triées soigneusement puis transformées en matières première pour pouvoir fabriquer d’autres produits.
  • Le recyclage consiste à récupérer et trier les pièces qui peuvent encore servir comme pièces détachées.

La valorisation de véhicule hors d’usage nécessite obligatoirement les services de centres de démontages automobiles qualifiées et surtout agrées par l’Etat. Cela permet de garantir une procédure beaucoup plus sûre pour le développement durable.

Enlèvement gratuit d’épaves auto

Allocasseauto.com est une casse automobile qui propose un enlèvement gratuit d’épaves auto dans toute la France. Elle s’occupe également de valoriser les véhicules hors d’usage en revendant un large choix de pièces détachées pour automobile.

www.allocasseauto.com garantit une procédure de valorisation de VHU parfaitement respectueuse de l’environnement. Elle propose aussi des services d’entretien et de dépannage pour tous les véhicules motorisés.

Quelles conséquences en cas d’infraction avec une voiture louée entre particuliers ?

infractions-2




La location de voiture entre particuliers constitue un service qui présente de nombreux avantages. Toutefois, certains peuvent rester méfiants face à l’idée de confier sa voiture à un inconnu. Deways propose une solution rassurante où les propriétaires sont assurés tous risques par la MACIF mais cela n’évite pas les éventuelles déconvenues causées par les locataires. Le bilan 2013 de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière publié cet été, a annoncé que 23.9 millions de contraventions avaient été établies sur l’année 2013 et 13.5 millions de points retirés. Le risque qu’un locataire écope d’une contravention est donc réel. Comment gérer d’éventuelles infractions de la route commises par un locataire ?

Infraction de la route : qui risque quoi ?


En ayant recours à un site de location de voiture entre particuliers comme le nôtre qui formalise la relation loueur/locataire, vous êtes complètement assurés et nos services sont à votre disposition pour vous conseiller ou vous informer si besoin à ce sujet.


Comme il vous est conseillé sur le site, conservez toujours votre contrat de location, même à l’issue de celle-ci. Les télé-contraventions sont en effet souvent émises après la fin de location. Dans le cas, où vous recevez une contravention pour une infraction constatée à la date de la location, ce sera à vous, loueur, de faire la démarche de la contester. Si vous ne faites pas cette démarche, vous serez de fait pénalisé, la contravention étant émise au nom du propriétaire enregistré au registre des cartes grises.


Contester l’infraction du locataire.


Contester une infraction est une procédure relativement simple. Au dos de votre avis de contravention, vous trouverez un formulaire qui vous permet d’indiquer que vous n’étiez pas au volant au moment où l’infraction a été constatée. La procédure de contestation est clairement expliquée. Vous devrez, notamment, renseigner les coordonnées du locataire mis en cause. Ensuite, il vous suffit de retourner l’avis de contravention à l’adresse indiquée en y joignant une copie du contrat de location pour preuve de votre bonne foi.


C’est le service des amendes du Trésor Public qui s’occupera de contacter le locataire pour lui réclamer le règlement de l’amende forfaitaire et la perte de points de permis de conduire éventuelle lui sera automatiquement attribuée.


Lancez vous dans l’aventure sans crainte et si vous avez besoin d’en savoir plus sur la législation sur le permis de conduire, c’est par ici!